Tout le monde la connait, l’adore et pourtant découvrez son secret !

Qui ne les aime pas ? Délicates, raffinées, parfumées, goûteuses, riches en vitamines, pauvres en calories… Elles font l'unanimité et libèrent l'imagination de tous, chefs ou non , pour le plaisir de tous les gourmets, petits et grands…Mais voici ce que vous ne savez pas sur elles…
Actualités
20.05.2015
0 retour

Pour commencer, une petite mise au point s’impose…

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la fraise n'est pas vraiment un fruit : la partie rouge charnue comestible est en fait le réceptacle qui porte la fleur et s’est transformé après la fécondation. Les véritables fruits du fraisier sont les petits grains disposés sur la partie charnue !

Continuons par un peu d’histoire…

L’homme consomme des fraises depuis la nuit des temps… cette gourmandise était alors issue des fraisiers sauvages donnant les fraises des bois que l’on trouve encore.

C’est dans les jardins du Louvre, au XIV siècle, qu’elles sont cultivées pour la première fois avec la plantation de 12 000 fraisiers. Les fraises récoltées très parfumées étaient néanmoins de petite taille. 

C’est aux grands explorateurs que l’on doit l’arrivée en Europe des grosses fraises et notamment à Jacques Cartier qui introduisit en France le fraisier de Virginie (Fragaria Virginiana, pour son nom latin) également appelé fraisier écarlate.  

Plus tard, au XVIIIe siècle, Amédée François Frézier (botaniste au nom prédestiné !), envoyé par Louis XIV au Chili et au Pérou pour espionner les Espagnols, découvrit des fraisiers aux fruits blanchâtres très gros mais peu savoureux. Les Picunches et les Mapuches du Chili cultivaient ces fraises et  les consommaient fraiches, séchées ou transformées en alcool servi aux invités prestigieux. Frézier réussit à ramener en France 5 plants après un long voyage de retour mais aucun ne donnèrent de fruits. Grâce aux stolons, organes végétaux de multiplication végétative, ces plants furent multipliés et envoyés dans de nombreux jardins botaniques. Les seuls de ces fraisiers qui donnèrent des fruits furent ceux placés à proximité des fraisiers de Virginie. Cette variété hybride, «fruit» du hasard, fut nommée «fraisier ananas» en rapport avec l’arôme de ses fraises rappelant celui de l’ananas. Le fraisier moderne venait de voir le jour et il est à l’origine des variétés actuelles,  fournissant l’essentiel de la production mondiale.   

Les fraises des bois, issues des fraisiers sauvages, plus parfumées ont néanmoins toujours été parmi les préférées des français et outre atlantique, les amateurs à la recherche de goût sont également de plus en plus nombreux à l’apprécier !

La fraise au pluriel…

Aujourd’hui, de nombreuses espèces vous sont proposées sur les marchés, déclinant formes, saveurs, couleurs… et prix ! N’hésitez pas à les gouter pour savoir quelles sont celles qui deviendront vos favorites !

Les «sucrées acidulées» :

La Gariguette : La star !  De taille moyenne et allongée, avec une robe rouge vermillon, vous la reconnaitrez facilement lorsqu’elle apparait sur les étals de mars à mi-juin. Juteuse, fondante, aux arômes sucrés et acidulés, elle a tout pour plaire et elle est l’une des préférées des français qui ne peuvent que regretter son prix parfois élevé… mais quand on aime on ne compte pas !

La Cigaline : une nouvelle venue dans la famille, petite fille de la Gariguette née vers 1996, elle se caractérise surtout par sa beauté : une couleur subtile rose orangée en dégradé, une chair ferme et juteuse et un petit goût musqué lorsqu’elle est bien mûre… cherchez-la d’avril à mai et ne la loupez pas car c’est un pur délice.

Les «pur sucre» :

La fraise de Carpentras : il s’agit en fait de la Pajaro, produite dans le sud-est et disponible en avril et mai. Vous la reconnaitrez à sa couleur rouge profond ; elle est ferme en bouche, peu acide, et légèrement sucrée.  

La Darselect : une fraise tout en rondeur de couleur rouge clair. Produite dans le Sud-Ouest, le Rhône-Alpes et le Val-de-Loire, vous la trouvez sur les marchés d’avril à juin. Ferme, sucrée et juteuse… un bonbon fruit !

Les «sauvageonnes» :

La Ciflorette : reconnaissable à sa forme en cœur et sa couleur rouge vif. Originaire du  Sud-Est, du Sud-Ouest et du Val-de-Loire, vous pouvez la déguster de mars à mai. Assez ferme en bouche, juteuse et sucrée, elle a le goût sauvage des fraises des bois.

 La Mara des Bois : également cousine de la fraise des bois, et cultivée dans toute la France, vous la trouverez de mai à octobre. Rouge claire, très parfumée et souvent très sucrée, dégageant un arôme musqué… elle est délicate et raffinée en bouche, ce qui en fait une fraise très appréciée.

Toutes espèces confondues,  la France produit environ 50 000 tonnes de fraises chaque année.  Pourtant, l’importation est incontournable face à une demande plus soutenue chaque année…La fraise française est récoltée dès les premiers jours du printemps et les cycles de fructification ainsi que le panachage des variétés permettent la commercialisation jusqu’à la fin de l’été. L’offre française est alors complétée en début de saison par des importations venant d’Espagne et du Maroc et en fin de saison, par des importations de Belgique et d’Allemagne.

Quand plaisir rime avec bien être… 

Contenant 90% d’eau, la fraise est l’une des gourmandises les moins caloriques avec 30 cal au 100g, et très chargée en vitamines et antioxydants… vous pouvez par conséquent en consommer sans modération ! 

La fraise est avant tout l’un des fruits les plus riches en vitamine C, ce qui lui confère un pouvoir antioxydant naturel retardant les effets du vieillissement cellulaire. Elle prévient des caries, protège des rhumatismes, de l’hypertension, régule le système nerveux, stimule le foie, favorise la santé du fœtus, protège des virus, est tolérée par  les diabétiques… Elle contient également de la vitamine B8 qui ralentit la chute des cheveux et soigne les problèmes de peau et de la vitamine B9 qui stimule la régénérescence cellulaire et donne bonne mine. Sans oublier la vitamine A. Les fraises resserrent les fibres tissulaires de la peau. Elles possèdent un effet apaisant et une action régulatrice au niveau de l’épiderme. Riches en acides, elles sont toniques et rafraîchissantes... La liste est longue pour un petit fruit si délicieux !  

Et ce n’est pas tout… la fraise est un véritable produit de beauté !

Dès l’Antiquité, les Romaines utilisaient les fraises en masque ou en friction sur le visage mais également en masque capillaire pour ralentir la chute des cheveux : elles frottaient des morceaux de fraises contre la peau de leur visage pour en conserver l’éclat.

Essayez vous-même quelques recettes maison à base de fraises !

Pour un teint lumineux et une peau débarrassée de ses impuretés, écrasez quelques fraises et utilisez-les comme soin cosmétique. Leur utilisation cutanée est particulièrement adaptée aux peaux brillantes.

Si votre visage est fatigué ou ridé, les masques à base de fraises sont faits pour vous ! En en faisant régulièrement, vous retrouverez un teint éclatant et des traits reposés. : 100 g de fraises, 15 ml de jus de citron, 1 c. à s. de lait. Ecrasez les fraises, et ajoutez le jus de citron et le lait. Fouetter pour obtenir une crème onctueuse. Appliquez ce mélange sur le visage en évitant le contour des yeux, et laissez reposer 20 minutes. Rincez à l’eau tiède. Votre peau sera lumineuse, détendue et vos  rides sont lissées.

Masque nourrissant pour une peau parfaitement hydratée : 5 fraises, 3 c. à c. de miel, 2 c. à c. de crème fraîche. Ecrasez les fraises, puis ajoutez le miel et la crème. Appliquez ce mélange sur le visage nettoyé et sec, et laissez poser 30 minutes. Rincez à l’eau tiède.

Petit gommage pour un corps à croquer : 8 à 10 fraises mûres, 2 c. à s. d’huile d’olive, 1 c. à c. de sucre en poudre. Ecrasez les fraises avec l’huile d’olive et le sucre. Avec cette pâte, frottez vos mains, pieds et coudes. Rincez à l’eau tiède… un corps tout doux subtilement parfumé… quel délice !  

Des dents saines et blanches : écrasez 2 ou 3 fraises puis frottez-les sur vos dents pour les nettoyer et éliminer les taches.

Des cheveux revitalisés, brillants et soyeux : écrasez 8 fraises dans un bol et après votre shampoing, appliquez sur vos cheveux humides, massez et laissez poser 10 minutes sous une serviette chaude. Rincez à l’eau tiède et laissez sécher vos cheveux à l’air libre.  

Mais la fraise, c’est surtout une histoire de gourmand !

Crues, cuites, naturelles ou cuisinées… sucrées ou salées… il n’y a aucune limite si ce n’est celle de votre imagination pour cuisiner les fraises... restez simple ou soyez créatif… la fraise a de quoi vous surprendre ! 

Sur le marché : choisissez vos fruits colorés, brillants avec une collerette et un pédoncule bien vert et sentez-les pour être sûr que le parfum dégagé garantit les qualités gustatives…Et si c’est possible, goutez !

En cuisine : vérifiez qu’il n’y a pas de  fruits moisis ou écrasés, rincez-les avant de les équeuter et ne les laissez jamais tremper. Consommez-les rapidement (dans les 48 heures) pour ne perdre ni leurs vitamines, ni leur fermeté, ni leur arôme. Si vous les avez conservées au réfrigérateur, sortez-les 15 mn avant de les déguster. 

Délicieuses, crues ou cuites ! La plupart du temps, les fraises sont dégustées en dessert, crues… mais elles supportent tout à fait la cuisson : vous les cuirez à température douce à la casserole pour un coulis (10 mn),  ou dans un confiturier (25mn). Mais pour pouvez aussi les poêler avec un peu de beurre après les avoir fait mariner dans un mélange de sucre, de citron et de poivre vert en grain…tout ou presque est permis !  

Version salée : les fraises ont aussi leur mot à dire au sel ; poêlées dans un fond d’huile d’olive et parfumées au basilic et vinaigre balsamique et servies sur un lit de salade verte… une entrée originale qui surprendra plus d’un gourmet !

La fraise aime surtout la crème de Normandie ! En dessert simplement accompagnée d’une crème chantilly, c’est un pur régal !

Elle & Vire vous propose donc quelques recettes, choisies parmi tant d'autres, à base de fraises :

Fontainebleau Crème au Mascarpone, fraises et sirop de citronnelle

Clin d’œil du Sud

Panna Cotta au basilic et fraises mentholées

Charlotte aux fraises

Meringue crème au Mascarpone et fraises vanille citron

Gâteau roulé aux fraises et crème au mascarpone

Crème légère de riz, fine gelée de rhubarbe et fraise à la fleur d'oranger

Croque fraise coco cassis atomik

Dacquoise crème citronnée aux fraises de la vallée de la Seine

Crémeux fraise rhubarbe

Eclair fraise crème-chantilly

Crumble fraise rhubarbe

 

Bon appétit !


Commentaires [0]
    0 caractères minimum
    0 restants
    pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr