À la rencontre de Sébastien Faré

Chef exécutif cuisinier à la Maison de l’Excellence Savencia®, Chef étoilé
Sébastien Faré nous régale en nous parlant de la tendance du terroir et des classiques revisités. A cette occasion, il a imaginé, pour Elle & Vire Professionnel®, 7 délicieuses recettes autour de la thématique Normandie. Ces dernières font parties de la collection "Inspirations normandes".
Son parcours
Fils de bouchers-charcutiers, Sébastien Faré a grandi dans un univers où les produits sont soigneusement sélectionnés et traités. C’est dans ce cadre qu’il s’est tout naturellement tourné vers le monde de la restauration, et particulièrement celui de la cuisine.

Il réalise sa formation dans une école hôtelière avec mention complémentaire en pâtisserie de restaurant et commence son activité en rejoignant l’équipe du Lucas Carton à Paris.

Sébastien Faré poursuit ensuite au restaurant des Crayères à Reims, puis de nouveau à Paris, à La Table d’Anvers, au Royal Monceau, Chez Jean et Aux Persiennes… avant d’atteindre le point d’orgue de sa carrière en devenant Chef chez Petrossian. C’est en effet durant cette expérience de quatre ans que Sébastien Faré est récompensé d’une étoile au guide Michelin et qu’il reçoit la note de 16 au Gault & Millau.

Il prenait beaucoup de plaisir à renouveler régulièrement la carte de ses établissements, jusqu’à sept fois par an. Comme le faisaient ses parents, il aime utiliser des produits frais et français, toujours en respectant les saisons et en cuisinant les produits du moment.

Sébastien Faré a découvert les produits Elle & Vire® au Lucas Carton en usage pâtisserie et les a appréciés pour la qualité de leur teneur en foisonnement. Il a toujours travaillé avec des produits Elle & Vire ® et, en 2005, il rejoint officiellement les équipes de la marque. Désormais, depuis sa création en 2014, il est le Chef Cuisinier Exécutif à La Maison de l'Excellence Savencia® .
Les plats qui ont marqué son enfance
"La blanquette de veau de ma mère… avec de bons morceaux de viande car mes parents étaient bouchers. Je me souviens d’une blanquette en particulier, cuisinée avec un veau de lait qui avait le goût de noisette… et c’était extraordinairement bon !

Pour ce qui est du sucré, il y avait un pâtissier à côté de chez nous qui faisait une forêt noire d’anthologie.
Je vous parle de salé et de sucré car j’aime autant les deux et, dans mon métier, j’ai toujours travaillé à maîtriser les deux : pâtisserie et cuisine."
Son pêché mignon
"J’ai un petit faible pour des fraises à la crème fraîche épaisse Excellence plongées dans un sucre cassonade !"
Ses titres et gratifications
1 étoile au guide Michelin
16 au Gault & Millau
Vous devez accepter les cookies
pour voir cette vidéo

Posez directement votre question aux chefs

Contactez-les par mail

lamaisondelexcellence@savencia.com
Découvrez tout l’univers de Sébastien Faré Les recettes d'un grand chef...