À la rencontre de Christophe Michalak

Chef pâtissier, Champion du monde de la pâtisserie
Petit apprenti d’une modeste pâtisserie de province, il est devenu, à 40 ans, l’un des chefs pâtissiers les plus reconnus de la profession. Et pourtant... rien ne semblait prédisposer ce Picard aux métiers de bouche.
Quel est votre parcours ?
Comment êtes-vous venu à la pâtisserie ?
Je suis issu d’une famille italienne. J'ai été nourri que de rigueur et de rage de vaincre.
Enfant, je voulais être dessinateur, ce qui dénotait déjà un sens artistique développé, faute d’entrer aux Beaux-Arts, je passe directement à la vie active.
A 15 ans, lors de mes débuts, j’ai eu un éclair de lucidité ! J’ai compris qu’on pouvait donner beaucoup de bonheur avec peu de choses.
On ne peut pas être pâtissier sans être généreux et gourmand, mon métier me permet de m’exprimer à travers mes créations, le désir de faire plaisir aux autres m’a alors subjugué.
A 16 ans, je commence à me constituer une bibliothèque culinaire que je ne cesse de compléter.
Je cultive au quotidien ma mémoire gustative. C'est un outil essentiel en tant que pâtissier !
Votre plus beau souvenir gustatif  ?
Je n'en ai pas qu'un mais une multitude de souvenirs. Le dernier en date...la mise au point de notre nouvelle Takatartiner praliné noisette coco...une tuerie !
Quelle est votre philosophie en pâtisserie ?
E comme élégant E comme équilibre E comme émotion !
Parlez-nous de votre concept de la MasterClass ?
J’ai eu envie de démystifier notre métier, de le rendre accessible à tous. Un cours à la Masterclass vous permets de voir, de sentir, de déguster un produit en live, avec les tours de main d'un grand chef...après cette aventure, tout vous sera simple !
Je voulais aussi créer mon propre univers, un espace unique en son genre qui me ressemble. Le Takeaway correspond en effet à ma vision de la pâtisserie, plus ludique, plus moderne et enfin désacralisée.
Avez-vous de nouveaux projets en tête ?
Je travaille sans cesse dessus, mais je ne peux rien vous dévoiler pour le moment...
Comment imaginez-vous la pâtisserie du futur ?
La pâtisserie, dans les dix ans à venir, sera plus saine, plus simple, moins sucrée, moins grasse, moins gélatiné et avec plus de traçabilité. J’essaie d’en être le précurseur. J’étais déjà un précurseur des gâteaux très haute-couture, très siglés, et désormais, je bannis tout ça. Je pense que la pâtisserie va prendre le même chemin que la cuisine et se décomplexer à son tour..comme celle que l'on propose à la Michalak Takeaway !
Quel est l’ingrédient / le produit que vous aimez travailler ?
J'avoue une passion pour le chocolat, caramel et praliné....C'est pour moi le comble de la gourmandise !
Que représente pour vous la crème en pâtisserie ?
C'est l'ADN de la pâtisserie, on ne ferait pas grand chose sans elle...
Et la crème Elle & Vire Professionnel ?
Toutes les crèmes se valent-elles ?
Personnellement je travaille avec depuis plus de 20 ans, je suis fidèle à la qualité de cette crème.
Et pour finir quel est votre geste crème préféré ?
Juste monter la crème, c'est presque sensuel....

Posez directement votre question aux chefs

Conctatez-les à l’adresse suivante

lamaisondelacreme@elvir.fr
Découvrez tout l’univers de Christophe Michalak Les recettes d'un grand chef...
The BANOFEE
Contenu réservé aux utilisateurs connectés

The BANOFEE

par Christophe Michalak

Se connecter
Fantastik
Contenu réservé aux utilisateurs connectés

Fantastik

par Christophe Michalak

Se connecter
Voir plus de recettes
pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr