Elle & Vire Les recettes
par Patricia Kettenhofen Photographe

Recette Velouté de carottes, émulsion de coriandre

Préparation : 15 min.
Cuisson : 20 min.
Pour
4 personnes
agrandir
la photo
Difficulté   

Pour préparer ce plat

Liste des ingrédients
Préparation des légumes
800 g carottes
1 bouquet de coriandre
30 g Le Beurre de Condé-sur-Vire doux
1 gousse d'ail hachée
1 oignon émincé
1 c. à c. paprika
sel et poivre
Préparation de l'émulsion de coriandre et dressage
400 g La Crème entière semi-épaisse de Normandie
50 g lait
1 c. à s. huile d'olive
sel et poivre
Les bons produits Elle & Vire
Les ustensiles nécessaires
Casserole
Chinois

La recette,
étape par étape

  1. 1

    Préparation des légumes

    Après avoir lavé les carottes et coupé leurs extrémités, les couper en rondelles. Laver la coriandre et l'égoutter.

    Chauffer le beurre dans une casserole. Dorer l’ail et l’oignon. Ajouter les rondelles de carotte. Saler, poivrer et ajouter le paprika

    Couvrir d’eau et laisser cuire 20 minutes. Enfin mixer le tout.

    Passer le velouté au chinois. Verser 150 g de crème, mélanger et maintenir au chaud

  2. 2

    Préparation de l'émulsion de coriandre et dressage

    Mixer la coriandre, le lait et l’huile d’olive. Ajouter le reste de crème et mixer à nouveau

    Chauffer la crème obtenue doucement quelques minutes, saler et poivrer. 

    Répartir le velouté de carottes dans des bols ou grandes tasses. Mixer à nouveau la crème de coriandre et déposer une cuillère à soupe de crème sur les veloutés.

    Déguster avec du pain aux fruits.


Quelques mots sur l'auteur

Patricia Kettenhofen

Je m'appelle Patricia Kettenhofen, je suis photographe et depuis de nombreuses années j'évolue exclusivement dans le monde culinaire en capturant des images que je souhaite authentiques pour de nombreux clients ; je suis aussi rédactrice de recettes et styliste culinaire ... mais pour mes images... Tout m'inspire dans mon métier : les marchés, l'intérieur du frigo de ma voisine, les cantines des lycées, un vendeur de pommes, un cageot de carottes, les mains d'un jardinier, le discours d'un agriculteur ou d’une grand-mère qui fait son jardin, les grands chefs bien entendu, les livres, les recettes étrangères ; mon boîtier et moi œuvrons pour vous avec aussi beaucoup d'humilité, c'est important dans ce métier.


Commentaires [0]
    0 caractères minimum
    0 restants