Elle & Vire Les recettes
par Patricia Kettenhofen Photographe

Recette Blanquette de veau

Préparation : 20 min.
Cuisson : 1h30
Pour
6 personnes
agrandir
la photo
Difficulté   

Pour préparer ce plat

Liste des ingrédients
Préparation de la blanquette
1.2 kg collier de veau
1 gousse d'ail hachée
2 oignons
2 carottes
100 g champignons de Paris
zeste demi citron
1 c. à s. rase graines de moutarde
1 clou de girofle
1 branche de thym
3 c. à s. huile d'olive
25 g farine
30 g Le Beurre de Condé-sur-Vire doux
2 c. à s. La Crème entière épaisse en poche de Normandie
eau
10 g fleur de sel
poivre
Les bons produits Elle & Vire
Les ustensiles nécessaires
Cocotte

La recette,
étape par étape

  1. 1

    Préparation de la blanquette

    Couper le collier en morceau. Laver, peler et détailler les carottes en rondelles. Nettoyer les champignons et les émincer. Couper les oignons en lamelle.

    Laisser le beurre à température ambiante. Remplir une grande cocotte d’eau. Plonger la viande dans l’eau. Porter à ébullition et cuire 5 minutes. Égoutter la viande. Essuyer la cocotte.

    Chauffer l’huile d’olive et dorer l’ail et l’oignon. Ajouter les morceaux de veau et dorer les de tous les côtés.
     
    Ajouter les carottes, le clou de girofle, la branche de thym, la fleur de sel, le zeste de citron, les graines de moutarde et 1 c à café rase de poivre moulu. Remuer.

    Recouvrir d’eau, cuire 1h 15 à feu doux avec un couvercle. Mélanger le beurre mou avec la farine. Pétrir de façon à obtenir une pâte homogène.

    Au bout d’1h15, ajouter les champignons, cuire 5 minutes en mélangeant bien.

    Ajouter le beurre manié, mélanger. Une fois bien dissout, ajouter la crème et mélanger. Poursuivre la cuisson 10 minutes à feu doux.


Quelques mots sur l'auteur

Patricia Kettenhofen

Je m'appelle Patricia Kettenhofen, je suis photographe et depuis de nombreuses années j'évolue exclusivement dans le monde culinaire en capturant des images que je souhaite authentiques pour de nombreux clients ; je suis aussi rédactrice de recettes et styliste culinaire ... mais pour mes images... Tout m'inspire dans mon métier : les marchés, l'intérieur du frigo de ma voisine, les cantines des lycées, un vendeur de pommes, un cageot de carottes, les mains d'un jardinier, le discours d'un agriculteur ou d’une grand-mère qui fait son jardin, les grands chefs bien entendu, les livres, les recettes étrangères ; mon boîtier et moi œuvrons pour vous avec aussi beaucoup d'humilité, c'est important dans ce métier.


Commentaires [0]
    0 caractères minimum
    0 restants