Amabilité, teint parfait... le couteau suisse des légumes!

Orange, rouge, violette, blanche… la carotte vous en fait voir de toutes les couleurs pour le plaisir de tous les gourmets ! 

Actualités
01.09.2016
0 retour

La carotte, une histoire entre goûts et couleurs ! 

C’est le deuxième légume consommé en France après la tomate et pourtant, son succès est très récent. Ses origines restent d’ailleurs incertaines ; les Grecs anciens la mentionnaient dans leurs ouvrages mais ils s’intéressaient davantage à ses propriétés médicinales qu’à ses qualités gustatives. Il faut dire que la carotte, dans sa forme primitive, était loin de celle que nous connaissons avec sa jolie couleur orange et son croquant sucré.  Plutôt blanchâtre, maigrelette, amère et fibreuse… elle n’avait en fait pas grand-chose pour plaire aux gourmets !
La carotte proviendrait en fait d’Asie centrale, où on la trouvait il y a 5000 ans et où on la trouve encore sous une forme sauvage de couleur rouge ou marron… Cultivée en Asie Mineure au Xème siècle, elle arrive en Espagne 2 siècles plus tard, se répand en Italie au XIIIème siècle et se fait finalement une place en France au XIVème siècle.  Ce sont alors des variétés à chair ou à peau blanche, jaune, rouge ou noire mais la carotte orange que nous connaissons a une autre histoire...   

La couleur qui va tout changer… 

Ce sont les Hollandais au XVIème siècle qui, en hommage à la Maison Orange, principauté protestante de France, vont créer une nouvelle carotte en croisant des variétés à chair rouge et à chair blanche jusqu’à obtenir une racine de ce bel orange caractéristique de la carotte d’aujourd’hui.  

Cette carotte va avoir un tel succès qu’on ne va pas tarder à oublier les autres et de nouvelles variétés vont voir le jour…une racine plus ronde et plus conique, plus ou moins longue selon l’usage… les carottes modernes sont nées, même si aujourd’hui, les espèces anciennes dont la saveur sucrée est exceptionnelle, font leur réapparition sur les étals.

En Amérique du Nord, la carotte restera jusqu’au début du XXème siècle destinée à l’alimentation du bétail ; ce n’est qu’avec la découverte du carotène et de ses bienfaits en 1910 qu’elle va se populariser et devenir un aliment de base pour les hommes.  

Aujourd’hui, la carotte est cultivée sur toute la planète, en dehors des régions tropicales dont le climat n’est pas adapté. On compte aujourd’hui plus de 400 variétés de carottes, développées en Europe et dont la plupart sont issues des variétés anciennes.  

La carotte en chiffres 

En France, la production de carottes à destination du frais dépasse allègrement les 300 000 tonnes et se répartie principalement entre l’Aquitaine pour 45%, la Basse Normandie pour 24% et la Bretagne pour 5%.  Pour l’Europe, plus de 5 000 000 de tonnes de carottes sont cultivées chaque année !
La France est le 4e pays producteur européen, après la Pologne, le Royaume-Uni et l’Allemagne.
Côté consommation, avec environ 9 kg par ménage et par an (source INSEE), la carotte est le deuxième légume consommé par les français… 1 légume sur 5 est une carotte ! 

Variétés de carottes et saisons s’entremêlent tout au long de l’année !

Disponibles toute l’année, les carottes d’aujourd’hui déclinent textures, couleurs et saveurs… et les espèces oubliées reviennent pour le plus grand plaisir des gourmets.  Au fil des siècles, de nombreuses variétés de carottes sont nées pour répondre à la demande mais les appellations « primeur », « de saison » ou « de garde » désignent les périodes de production et non les différentes variétés. 

La carotte primeur ou carotte nouvelle :  elle est récoltée très jeune et vous la trouverez de fin mai à juillet : très appréciée pour sa fraîcheur bien qu’elle soit moins sucrée que les autres, elle doit être consommée rapidement et convient parfaitement aux recettes qui mettent en valeur sa tendresse : 
-    Avec d’autres légumes nouveaux (petits pois et oignons surtout) pour une jardinière de printemps, où cuites à la vapeur pour accompagner vos viandes et poissons ou encore glacées dans du bouillon pour en sublimer toutes ses saveurs. Elle conviendra particulièrement à l’alimentation de bébé, en écrasé avec un morceau de beurre (Elle&Vire bien sûr !). 
-    Elle adore également se baigner dans le yaourt, aux côtés du concombre, du chou-fleur et de l’asperge, agrémentée de fines herbes, d’aneth ciselée ou encore de graines de fenouil. 

Parmi les variétés les plus courantes, vous trouverez ainsi sur le marché les Nanda, Nansen, Presto et Yukon. Pas besoin de les éplucher, un passage sous le jet du robinet et un léger grattage suffiront ! 

La carotte de saison : Boléro, Dordogne, Laguna, Maestro, Romance ou Texto sont celles que vous trouverez sur le marché de juin à octobre : ces carottes s'adaptent à tous les goûts et à toutes les températures et elles permettent à peu près toutes les folies culinaires : entières, en rondelles, en julienne, en purée, en cubes…crues ou cuites !   
-    En cuisine moderne et tendance, on la retrouvera en mousses et en terrines bien relevées.
-    En cakes salés ou sucrés, notamment en muffins, relevée avec du jus d'agrumes et de gingembre.
-    Sautée avec du jus d’orange pour accompagner les volailles délicates ou encore les poissons grillés. 
-    Elle peut être servie seule crue, râpée en salade ou encore marinée avec du gingembre.

La carotte de garde : vous la trouverez pendant tous les mois d’automne et d’hiver et c’est une carotte que vous pourrez facilement conserver dans un endroit frais et sec plusieurs jours. Côté cuisine, elle est la favorite de tous les mets mijotant en laissant s’échapper un parfum qui ouvre l’appétit mais elle s’invite également dans une infinité de recettes sucrées ou salées :  
-    Plats traditionnels comme le pot-au-feu ou le bœuf-carottes lui font la part belle car elles résistent bien à une cuisson longue.
-    Purées et soupes variées dont elle viendra adoucir le goût en ajoutant ses notes sucrées. 
-    Confitures et marmelades : comme les carottes de garde sont les plus sucrées, elles seront parfaites pour ces préparations. Choisissez par exemple la « Carotte de la Halle », très colorée et très sucrée.  
-    Les préparations à boire : en les mélangeant dans une centrifugeuse avec du raisin, de la noix de coco et des pommes ou nature pour une boisson 100% bien-être ! 
-    N’oubliez pas le délicieux et traditionnel « carrot cake » : délicatement sucré, il saura surprendre et ravir les gourmets !

Les carottes sont orange bien sûr… mais pas seulement !  Les variétés oubliées reviennent sur les étals et vous en font voir de toutes les couleurs… ne les manquez pas, découvrez-les et mélangez-les !

-    La carotte blanche : à ne pas confondre avec le panais… Une ancienne que les Romains appréciaient déjà. Sa texture est dure et fibreuse mais son goût est intéressant dans les mélanges de légumes vapeur.  
-    La carotte jaune : très fine et jolie comme tout, elle donnera une touche joyeuse à vos plats même si ses saveurs ne sont pas aussi prononcées que les carottes orange. 
-    La carotte rouge : sa première qualité est la teneur en antioxydants qui en fait un légume bien être à redécouvrir. 
-    La carotte violette : c’est l’une des variétés les plus anciennes, la plus riche en bêta-carotène. Vous apprécierez son goût sucré et la tendresse de sa chair. Consommez-la plutôt cuite. 
-    La carotte marron : riche en bêta-carotène et originale dans ses saveurs, elle parait plus sucrée en bouche que la carotte orange.

 Choisissez bien vos carottes !

Préférez les carottes certifiées Bio car les pesticides utilisés se concentrent dans la peau mais aussi dans la chair. Choisissez vos carottes bien fraîches, en sélectionnant celles dont la couleur est intense et brillante. Pour les carottes nouvelles, souvent vendues avec leurs fanes (leurs feuilles), assurez-vous que celles-ci soient bien vertes et vigoureuses.   

Manger des carottes rend-il aimable ?

Pour ce qui est de ce vieil adage, aucun résultat scientifique ne l’a démontré…  Seul l’âne l’a fait car c’est en fait grâce à lui que la croyance populaire a conféré à la carotte cet atout « bonne humeur ». La carotte était en effet utilisée pour faire avancer les bêtes têtus qui ne se laissaient convaincre que par cette gourmandise pour avancer !

Ce qui est sûr, c’est que la carotte est bonne pour les yeux ! Le carotène contenu dans les carottes, aide à l'assimilation de la vitamine A… et la vitamine A contribue directement à l'entretien de la rétine.    
La teneur en bêta-carotène de la carotte en fait donc un aliment bien être par excellence :  une portion de 100 grammes couvre jusqu’à 200 % de nos besoins. Mais elle est aussi riche en antioxydants, en vitamines et minéraux. Elle contient également des fibres bien toléré par l’organisme, ce qui la rend parfaite pour l’équilibre intestinal. Ajoutons qu’avec 33 kcalories/100g, sa valeur énergétique permet d’en consommer sans modération. Notez simplement que sa teneur en glucides augmente avec la maturation du légume.

La carotte, c’est aussi bon pour la peau ! 

Le bêta-carotène et les antioxydants que contient la carotte en font un partenaire beauté idéal (ce n’est pas un hasard si un grand nombre de produits cosmétiques utilisent le bêta-carotène) et vous pouvez préparer vous-même un masque raffermissant pour le visage à appliquer une fois par semaine… économique, facile à réaliser et très efficace contre le relâchement cutané. 
Ce qu’il vous faut :  une carotte, un jus d’orange frais et une cuillère à soupe de miel.
Mode d’emploi : lavez et coupez la carotte en morceaux. Mixez-la avec le jus d’orange et ajouter le miel. Utilisez un coton pour appliquer cette préparation qui doit être bien homogène. Laissez agir une vingtaine de minutes et rincez à l’eau froide… vous allez adorer les carottes ! 
 

Et si on passait à table ?

C’est incontestable, la carotte est l’un des légumes les plus faciles en cuisine et aussi l’un des plus sains…elle s’invite dans les petits et les grands plats… des recettes les plus simples aux recettes de chefs qui en font des merveilles comme glacées au gingembre et au miel… ensuite c’est une question de goût et de couleurs !  

C’est pourquoi Elle & Vire qui aime les carottes, et surtout celles de Normandie, avait envie de les mettre en scène pour vous dans 5 recettes à faire saliver les plus timides ! La crème et le beurre lui vont à ravir... Alors à vos tabliers, prêts, cuisinez !

 

-    Cake aubergines & carottes
-    Carottes caramélisées au riz
-    Gratin façon dauphinois pommes de terre carottes à la mozzarella burrata
-    Soupe "Poil de carotte"
-    Grenadin de veau citron cannelle

 

Bon appétit !


Commentaires [0]
    0 caractères minimum
    0 restants
    pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr