La journée mondiale du chocolat

Le jour le plus gourmand de l'année
Actualités
26.09.2017
0 retour

Cette année, et pour la 7ème année consécutive, la journée mondiale du Cacao et du Chocolat aura lieu le 1er Octobre. Créée en 2010 à l’initiative de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie, il s’agit non seulement de célébrer la délicieuse fève mais aussi de promouvoir le travail de tous les petits planteurs des pays producteurs de cacao.

Pour l’occasion, nous vous avons préparé un petit dossier focus sur le chocolat. Attention, vous risquez de craquer ... pour un carré !

 

Plusieurs types de chocolat… 

 

Le chocolat noir est le chocolat à proprement parler. C'est un mélange de cacao et de sucre qui doit contenir au minimum 35 % de cacao. La quantité de sucre utilisée dépend de l'amertume de la variété de cacao utilisée.

Goûtez nos moelleux au chocolat façon Elle & Vire. 

Le chocolat au lait est du chocolat qui est obtenu en ajoutant du lait en poudre ou du lait concentré. Les réglementations européennes et suisse indiquent un minimum de 25 % de cacao mais seulement 10% aux Etats-Unis, mais il en contient généralement autour de 40%.

Notre mousse au chocolat au lait  Elle & Vire fera  l’unanimité.

Le chocolat blanc est une préparation à base de beurre de cacao, de sucre, de lait et d'arôme. Bien qu'il soit reconnu comme chocolat il n'est pas composé de cacao.

Fêtez vous aussi la journée du chocolat avec Elle & Vire avec cette bûche semi-glacée chocolat blanc et coeur de fruits

 

... Pour plusieurs façons de le déguster.

 

Il peut être consommé en boisson (en général avec du lait), en tablettes, en bouchées, dans des gâteaux, en pâte à tartiner et sous de nombreuses autres formes. Il se marie très bien avec les alcools et les fruits secs.

 

Les bonnes raisons de manger du chocolat

 

Le cacao contient une substance appelée l’anadamide, (aussi appelé la molécule du bonheur) qui crée le sentiment d’euphorie.   On a donc plus de chance d’être de bonne humeur en terminant son repas par un carré de chocolat.

De manière générale, le chocolat, riche en minéraux, donne un vrai coup de fouet quand on se sent un peu fatigué et ce sans trop solliciter votre système nerveux.

Un autre composant du cacao déclenche les endorphines dans le cerveau. Ceux-ci sont naturellement libérés lorsqu’on tombe amoureux et constituent une source insoupçonnée d'énergie, ce qui est probablement la raison pour laquelle on offre des chocolats à la St Valentin.  

Le cacao est riche en antioxydants anti-inflammatoires qui protègent le cœur des maladies cardiovasculaires et freinent le vieillissement de la peau. Gardez une mine superbe et un cœur en pleine forme grâce à ce dernier. Il a aussi un impact positif sur vos ongles, vos cheveux, vos dents (il durcit l’émail dentaire).

 

Escapade historique :

 

Originaire des plaines tropicales d'Amérique du Sud et centrale, le cacaoyer, produisant les fèves de cacao, est cultivé depuis au moins trois millénaires dans cette région et dans l'actuel Mexique. Les fèves de cacao étaient à l'époque un produit de luxe et souvent utilisées comme valeur d’échange (troc, impôts). Sous les civilisations Maya et Aztèque, le cacao est consommé sous forme de boisson ou plus rarement pour accompagner la viande des rois et des notables.

Découvert en 1502 par Christophe Colomb, ce n'est pourtant qu'à partir de la conquête des Aztèques par les Espagnols que le chocolat fut importé en Europe où il devint rapidement très prisé à la cour d'Espagne. La première expédition commerciale pour l'Europe daterait de 1585. Le chocolat était alors toujours servi comme boisson, mais les Européens y ajoutaient du sucre et du lait pour neutraliser son goût amer.

Comme ce fut le cas pour les boissons exotiques que sont le thé ou le café, l'Église a longuement débattu pour savoir s'il s'agissait d'un aliment ou d'une source de plaisir. En 1662, le chocolat fut déclaré maigre, pouvant même être consommé pendant le Carême.

Dans les années 1700, les moulins mécaniques servaient à extraire le beurre de cacao ce qui aidait à créer du chocolat qui reste dur. Après que la révolution s'est essoufflée, peu à peu, des entreprises promurent cette nouvelle invention pour vendre le chocolat sous les formes que l'on connaît aujourd'hui.

Au début du XIXème siècle, les premières fabriques de chocolat apparurent en Europe (principalement en Suisse, France et Pays Bas). La domination de l'industrie chocolatière suisse, à la pointe de la technologie et du marketing, ne durera que la première moitié du XXème siècle jusqu'à l'arrivée de grandes entreprises américaines.


Commentaires [0]
20 caractères minimum
20 restants